Quand on est maman de 3 enfants, pas facile de lire ... entre les ... pas le temps (môman, tu fais quoi ? ), pas le moment (môman, t'es où ? ), pas l'envie (ouai ils sont couchés)

Mais quand on a une voisine sympa et prof de français de surcroît, on peut lui demander de vous trouver une petite lecture rapide, simple, plaisante, policière, remuante et surtout pas trop longue (pour avoir le temps de se cacher dans un petit  recoin de la maison pour connaître la fin sans attendre le lendemain ....)

poulpe_011Et me voici lancée dans la collection du poulpe

Le principe du Poulpe est d'être écrit à chaque fois par un auteur différent et l'imagination en est renouvellée sans cesse, il existe plus d'une centaine de livres. Mais les bases restent les mêmes :

  • Gabriel Lecouvreur dit « Le Poulpe ». Sans domicile fixe : il oscille entre le salon de coiffure de Chéryl, les hôtels, les pensions...  Amateur de bière (et j'en ai découvert des dizaines), il déteste le vin.
  • Chéryl. Coiffeuse, dont la couleur favorite est le rose, appartement kitch à souhait plein de peluches. Compagne du Poulpe.
  • Gérard. Patron du bar restaurant « le Pied de Porc à la Sainte-Scolasse » tout un poème les pieds de porc
  • un meurtre, un journal, une enquête remuante
  • Le poulpe n'est ni policier, ni détective, juste un citoyen qui souhaite que la vérité éclate, avec des méthodes parfois limites.

    On aime ou on n'aime pas, ce n'est pas de la grande littérature, ça détend et c'est toujours mieux que Mysterchef ou Secret ta Story pour se détendre les neurones.

    Dernière chose, chaque titre est un truculent jeu de mots : La petite écuyère a cafté, Les Pis rennais, Un travelo nommé désir, Chili incarné, La Belge et la Bête, La Nantes religieuse, Lazare dîne à Luynes .... aux éditions Baleine

    la_petite

    Des soirs et des soirs de lecture ....